Camps « L’esprit face au métal »

Nous nous associons à des organisations secondaires, post-secondaires et communautaires pour offrir des camps « L’esprit face au métal » qui initient les jeunes à la soudure partout au Canada. Nous recherchons le soutien financier de partenaires de l’industrie et du monde des affaires pour répondre à la demande de participation à ces camps.

Survol

Les camps « L’esprit face au métal » de la Fondation du soudage CWB sont une initiative qui a débuté par un camp pilote de deux semaines en 2014. Ce camp pilote a connu un tel succès que nous en sommes maintenant à présenter près de 80 camps à travers le Canada pour l’année 2018/19, incluant plus de 25 camps entièrement soutenus par des tiers de l’industrie.

Ciblant les jeunes de 12 à 15 ans, les camps « L’esprit face au métal » changent les perceptions des jeunes et de leurs parents au sujet du soudage et des carrières en soudage. L’apprentissage pratique dans ces camps renforce la confiance et l’estime de soi et donne à de nombreux jeunes une raison de poursuivre leurs études secondaires et post-secondaires. Le soudage a capté leur attention et leur donne un objectif pour leur avenir.

La Fondation du soudage CWB compte sur le soutien de l’industrie, d’agences gouvernementales et d’organismes communautaires pour former une main-d’œuvre hautement qualifiée dans le domaine du soudage au Canada par le biais de ses programmes et des prix qu’elle offre. En raison de l’augmentation de la demande, la Fondation du soudage CWB s’emploie activement à établir un réseau de partenaires afin de continuer à offrir des expériences éducatives enrichissantes à tous ceux qui sont intéressés à explorer le soudage comme choix de carrière future.

Pour être pris en considération, les demandeurs doivent remplir le formulaire de demande dans son intégralité. Les renseignements suivants vous seront demandés dans le formulaire de demande et doivent être soumis pour que votre demande soit prise en considération.

  • Établissement hôte proposé et approbation de l’administration.
  • Les responsables du camp et les membres de l’équipe de soutien, leurs antécédents biographiques et leur formation, ainsi que leurs coordonnées.
  • Description de l’emplacement et vérification de l’équipement - La description de l’atelier doit identifier l’équipement dont dispose l’atelier pour s’assurer que l’emplacement proposé a la capacité et les titres de compétence requis pour accueillir le camp. Le fait de fournir cette information confirme que l’équipement est en bon état de fonctionnement et conforme à toutes les règles de sécurité.
  • Dates proposées pour le camp.
  • Capacité du camp et caractéristiques démographiques des campeurs ciblés.
  • Description de la façon dont ce camp fera une différence dans votre communauté.
  • Bénévoles : noms, coordonnées, rôles et responsabilités. Une « vérification des antécédents en vue d'un travail auprès de personnes vulnérables » doit avoir été effectuée, ce qui est la responsabilité financière de l’hôte du camp.
  • Commanditaires et plan de financement externe, s’il y a lieu.
  • Plan de marketing et de promotion.
  • Impact et mesures du succès.

Les camps « L’esprit face au métal » ont connu une croissance rapide et significative à travers le Canada depuis le lancement de ce programme en 2014. L’admissibilité est pancanadienne et inclusive, car l’objectif de ce programme est de sensibiliser les gens de tous âges, particulièrement les jeunes et les personnes issues de populations sous-représentées, aux possibilités de réussite professionnelle qu’offre la formation en soudage. La sélection devient de plus en plus concurrentielle et, par conséquent, la Fondation du soudage CWB dépend du financement de partenaires externes pour répondre aux demandes.

L’emplacement des camps est déterminé en fonction du nombre de demandes reçues ainsi que des facteurs démographiques et commerciaux, de la qualité de l’expérience offerte aux participants et de l’impact potentiel de chaque camp sur les personnes et la communauté. La sélection est déterminée par un comité bénévole composé d’employés du Groupe CWB et du personnel de la Fondation, travaillant en partenariat avec les commanditaires et les donateurs du camp, et dépend des fonds disponibles. La priorité sera accordée aux candidats qui démontrent leur capacité à obtenir du financement de tiers, à condition que leur emplacement soit jugé convenable pour l’organisation d’un camp.

Les hôtes de camp choisis recevront une entente qui décrit les conditions générales du camp (échéancier, budget, code de conduite, liste d’inscription des participants, renonciations, exigences concernant les rapports, etc.). Cette entente doit être complétée et soumise à la Fondation du soudage CWB au moins 30 jours avant le début du camp. Dans le cas contraire, ce camp sera retiré de l’établissement d’accueil potentiel et possiblement relocalisé ailleurs.

Pendant le camp, les hôtes de camp sont responsables des relations avec les médias, de la sensibilisation et des communications, à moins d’avis contraire de la Fondation du soudage CWB. Les hôtes sont également responsables de l’embauche des instructeurs, du recrutement des participants au camp, de l’organisation des dîners et des pauses, de l’organisation du dîner de clôture, de la création et distribution des certificats de participation au camp, etc.

À la fin du camp, les hôtes sont tenus de soumettre leurs questionnaires remplis avant et après le camp à la Fondation du soudage CWB pour le suivi de l’engagement des participants. La soumission des sondages à la Fondation du soudage CWB est une procédure obligatoire pour tous les hôtes de camp.